Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement. Mathieu 10:8
 
 
 
 
 
 
Chapitre I – Buts et composition de l’Association.
 
Article 1. – Il est constitué entre les adhérents aux présents statuts une Association régie par la loi du 1er juillet 1901 sous le titre de « Hospitalité diocésaine d’Autun ».
 
Son siège social est fixé à l’Evêché du diocèse d’Autun-Chalon-Mâcon, établi actuellement à Autun, 1, Place du Cardinal Perraud.
 
Article 2. – L’Hospitalité d’Autun est une institution diocésaine au service de l’Eglise, des pèlerins et plus spécialement des malades et des handicapés. Comme telle elle participe à l’œuvre apostolique de l’Eglise diocésaine rassemblée autour de son Evêque et de ses prêtres.
 
Article 3. – L’Hospitalité d’Autun réunit les brancardiers et les hospitalières du diocèse qui se mettent en service des pèlerins malades allant à Lourdes ou à d’autres sanctuaires avec des pèlerinages organisés par le diocèse.
 
Elle a pour buts :
- de participer à la préparation des pèlerinages, notamment en ce qui concerne l’intégration des malades ;
- d’assurer le transport et les soins des malades qui vont en pèlerinage avec le diocèse et le maintien de relations avec eux après les pèlerinages ;
- de resserrer les liens de vie fraternelle entre tous les hospitaliers ;
- de les aider à entretenir en eux le souci de leur vie chrétienne, de leurs responsabilités dans l’Eglise spécialement à l’égard des malades, de leur dévotion à la Vierge Marie ;
- de s’associer à la pastorale de la santé définie par l’Evêque du diocèse.
 
Article 4. – L’Association est composée de membres d’honneur, de membres actifs et de membres honoraires.
 
Article 5. – Le titre de MEMBRE D’HONNEUR peut être décerné par Monseigneur l’Evêque, ou par son représentant, ou par le Comité Directeur après accord avec Monseigneur l’Evêque, aux personnes qui ont rendu des services signalés à l’Association.
Les membres d’honneur sont dispensés de cotisation. Ils ne disposent pas de droit de vote.
 
Article 6. – Sont MEMBRES ACTIFS toutes les personnes apportant leur concours au fonctionnement de l’Association :
- le Directeur diocésain des pèlerinages
- les Aumôniers de l’Hospitalité
- les médecins de pèlerinages regroupés en une Commission médicale
- les brancardiers et hospitalières, stagiaires, auxiliaires et titulaires.
 
Article 7. – Pour être admis comme brancardier ou hospitalière STAGIAIRE il faut :
- faire une demande écrite au Président de l’Hospitalité, ou au responsable des brancardiers ou à la responsable des hospitalières ;
- être parrainé par une personne déjà adhérente à l’Association ou ayant une responsabilité pastorale dans le diocèse.
Les stagiaires peuvent être admis comme AUXILIAIRES pendant ou après leur troisième pèlerinage diocésain ou interdiocésain au service des malades.
Les auxiliaires peuvent être admis comme TITULAIRES pendant ou après leur cinquième pèlerinage diocésain ou interdiocésain au service des malades.
Pour être admis comme auxiliaire ou titulaire, il est nécessaire d’avoir fait preuve de bonne volonté, de bonne tenue et de dévouement. Si le Président, après avoir entendu les intéressés et le responsable des brancardiers ou des hospitalières, estime que l’une de ces conditions n’est pas remplie, ou pour tout autre motif, il en réfère au Comité Directeur ; l’admission pour être prononcée exige alors la majorité des deux tiers des membres présents.
La situation des hospitaliers déjà auxiliaires ou titulaires dans une autre Hospitalité diocésaine ou nationale fait l’objet d’un examen particulier par le Comité Directeur.
 
Article 8. – La qualité de membre actif se perd :
a) par la démission notifiée au Président
b) par la radiation pour non paiement des cotisations pendant cinq années consécutives
c) par l’exclusion prononcée par le Comité Directeur pour motif grave, le membre visé ayant été préalablement appelé à fournir des explications
d) par la non participation durant cinq années consécutives à l’un des pèlerinages diocésain ou interdiocésain.
 
Article 9. – Sont considérés comme MEMBRES HONORAIRES les membres titulaires visés à l’alinéa d) de l’article 8 et à jour de leurs cotisations. Ils conservent leur droit de vote à l’Assemblée Générale, mais ne sont pas éligibles au Comité Directeur.
 
S’ils reprennent de l’activité, ils sont réintégrés comme membres actifs, sauf avis contraire du Comité Directeur.